LUTTE CONTRE LE CHOMAGE EN AFRIQUE : LA SOLUTION INTERNET


Le développement des TIC, principalement celui de l’Internet influence considérablement la vie du monde. Si le numérique facilite de plus en plus la vie quotidienne (On peut s’envoyer facilement des courriers, de l’argent ; le travail dans les administrations est facilité dans une large mesure ; etc.), Internet est surtout l’une des solutions au problème de chômage dans le monde et l’Afrique devrait saisir cette opportunité. Le succès fulgurant de Mark Zuckerberg,  cofondateur de Facebook est l’un des exemples les plus parlants de l’impact d’Internet sur le monde du travail. Facebook a créé de nombreux emplois et a aussi inspiré de nombreuses personnes physiques ou morales qui ont à leur tour créé des réseaux sociaux qui connaissent des fortunes diverses certes, mais fournissent des emplois quoi qu’il en soit. J’ai suivi des monuments français de l’Internet et je me suis dit qu’Internet pouvait apporter beaucoup dans la lutte contre le chômage en Afrique. Dans  mes recherches j’ai découvert en Afrique des dinosaures dans le milieu du numérique. Les discours de ces experts me convainquent que l’avenir de l’économie mondiale est dans le numérique et que les jeunes de nos pays africains devraient arrêter de se plaindre du chômage pour plutôt s’approprier cette opportunité qui s’offre à eux. Je vise, dans cet article, à porter à mon tour ce message à la jeunesse africaine.

Ayant écouté des personnalités du net et d’après mes expériences et ma documentation personnelle, je vous entretiens ici de la manière dont Internet fournit du travail ; comment les jeunes africains devraient s’approprier ce vaste marché; les avantages et les inconvénients du travail à domicile (sur internet). Je ne manque pas d’attirer leur attention sur les exigences de ce domaine d’activité afin qu’ils sachent à quoi s’attendre.

L’avènement de l’internet a permis la création de nombreux métiers. Des métiers liés au fonctionnement du web appelés les métiers du web tels que : développeur web, assistant chef de projet, web designer, e-consultant interne, juriste en cybercriminalité, webmaster, intégrateur web, webmarketer, consultant en référencement naturel, community manager, etc. Ces métiers comme tous autres, requièrent des qualités et une formation.

En Côte d’Ivoire, l’Université Virtuelle est le lieu par excellence qui forme aux métiers du web. Mais il y a aussi des cabinets de formation.

Je n’ai pas trouvé un autre terme plus approprié que celui-là pour désigner toutes ces activités qui sont créées sur internet et qui permettent à des gens de se faire un complément de revenus, de vivre de manière descente et parfois même d’abandonner leur boulot pour s’y consacrer. Ce sont:

1- Le blog

Le blog est un journal personnel qu’une personne ou une entreprise crée sur le web. Elle  y écrit des articles dans lesquels elle peut donner des informations, sensibiliser, exprimer sa position sur un sujet donné. Le texte que vous lisez en ce moment est un article de mon blog web et développement. Grâce à votre blog, vous pouvez vous faire connaître. Il peut constituer pour vous un curriculum vitae qui peut vous donner accès à un emploi dans une entreprise. Des entreprises peuvent utiliser votre audience pour faire leurs publicités, ce qui vous rapportera des revenus. Vous pouvez aussi faire la publicité Google si vous avez un nombre très important de visites par jour sur votre blog : Google place des bannières publicitaires sur votre blog et cela vous rapporte de l’argent. Sur votre blog, vous pouvez vendre vos propres produits : des livres électroniques, des formations, des produits physiques. Le blog permet aux entreprises d’échanger avec leurs clients pour connaître leurs points de vue, leurs impressions sur ce qu’elles leur proposent. Vous pouvez faire la promotion de votre activité grâce à votre blog et multiplier votre clientèle. Les grands blogueurs ont de grandes fortunes et accroissent leurs revenus presque chaque mois.

2- L’affiliation

Elle consiste à vendre les produits des autres. Vous n’êtes pas obligés d’avoir vos propres produits à vendre. Sur votre blog (si vous en avez) ou sur les réseaux sociaux, vous pouvez faire la promotion de produits vendus sur des sites d’ e-commerce comme Amazon, Kooneo, Jumia et gagner des commissions sur la vente de ces produits. Vous pouvez aussi promouvoir les produits de particuliers qui ont leur propre plateforme d’affiliation.

Amazon est considéré à ce jour comme le précurseur de l’affiliation. Sur sa plateforme Partenaire Amazon, vous vous inscrivez et créez un compte. C’est gratuit. Dès que vous avez un compte partenaire Amazon, vous pouvez promouvoir des produits et gagner des commissions. C’est simple. Il y a de nombreux tutoriels sur Youtube et sur Google qui vous expliquent comment cela fonctionne.

Je vous propose cette méthode: Cliquez ici.

3-  La traduction

Elle consiste à traduire des textes d’une langue à une autre. Des entreprises, des blogueurs ont besoin de traducteurs sur Internet.

4- La transcription

Le transcripteur met par écrit les paroles d’une vidéo ou d’un fichier audio. Cela ne demande aucun diplôme. Toutefois, vous devez avoir la maîtrise de la langue pour ne pas fournir un texte avec des fautes. Les logiciels de correction ne suffisent pas pour assurer une correction efficiente. Je vous propose mon livret d’orthographe qui vous aidera beaucoup. Ce service est demandé  surtout par les blogueurs. Certains n’ont pas le temps ou le budget pour rédiger ou faire rédiger des articles. Ils vont vous envoyer une vidéo et vous demander d’écrire tout ce qui est dit à l’intérieur et ils vont en faire des articles de blog.

5- La correction

Ceux qui écrivent des textes à publier ou à envoyer ont besoin d’être sûrs que leurs textes ne  comportent pas de faute. Ils les proposent pour la correction. Si vous vous y connaissez bien en orthographe, en grammaire, en conjugaison et en vocabulaire, vous pouvez proposer votre service sur internet et tous ceux qui seront dans le besoin vous contacteront. A vous de fixer vos prix.

6- La vente de livres

Nombreux sont les écrivains qui publient leurs ouvrages sur Internet et gagnent des revenus importants. Grâce à l’autoédition, vulgarisée par internet, les auteurs peuvent maintenant contourner les tracasseries auxquelles les soumettaient les maisons d’édition. Plusieurs sites existent, sur lesquels vous pouvez vendre vos livres. Des livres papiers ou numériques. Les livres électroniques sont téléchargés par les clients et ceux au format papier sont envoyés aux clients par la plateforme sur laquelle vous les vendez. L’exemple de plateforme de vente de livres le plus connu est celui d’Amazon. Il y en a d’autres. Il vous suffit de faire une petite recherche sur Google. Vous pouvez gagner 30% à 70% sur les revenus de vos ventes.

Voici une solution à essayer.

7- Les cours en ligne

De plus en plus d’enseignants donnent des cours en ligne. Cela avec le temps, rapporte plus d’argent que les cours en classe car vous vous adressez à un grand nombre d’auditeurs. Si votre cours est intéressant et que vous avez une forte audience, vos revenus vont, croissant. Sur Internet, Il n’y a pas que les enseignants qui donnent des cours. Si vous avez des connaissances, si vous savez pratiquer un métier ou une activité quelconque, vous pouvez l’apprendre aux gens, personne ne vous demandera quels diplômes vous avez. C’est le contenu du cours qui intéresse les visiteurs. Celui qui vient sur Internet, vient chercher la solution à un problème. Si votre contenu répond à son besoin, il vous suit. Si votre contenu ne répond pas à son besoin, quel que soit votre diplôme, il vous abandonnera et cherchera ailleurs. Vous savez faire du jardinage, de l’élevage, jouer à un instrument de musique, vous pouvez apprendre cela aux gens sur Internet et générer des revenus importants. Si vous savez bien mener une activité, sachez que vous en savez plus que beaucoup d’autres personnes et vous aurez des gens qui voudront apprendre auprès de vous. N’hésitez pas, lancez-vous dès maintenant.

   8- La publicité

Si vous avez un blog ou une chaîne Youtube, vous pouvez souscrire à la publicité Google. Google met des bannières publicitaires sur votre blog et cela vous rapporte de l’argent. Mais pour être éligible à la publicité Google, vous devez avoir un nombre très important de visites par jour. Vous pouvez chercher sur internet les régies publicitaires qui marchent bien et souscrire à leur programme de publicité.

9-     La boutique en ligne

Sur Internet, vous pouvez créer une boutique. Vous y vendez des produits que les clients achètent en ligne, avec des cartes magnétiques, par chèque ou par virement bancaire. Vous pouvez y vendre des produits numériques téléchargeables ou des produits physiques que vous enverrez aux clients par les moyens de transport habituels. Vous pouvez trouver sur Youtube ou sur Google des tutoriels pour la création de boutiques en ligne. Vous pouvez aussi voir un développeur web pour vous en créer une. Vous pourrez la rentabiliser dans un délai raisonnable.

10- La chaîne YouTube

Vous pouvez créer votre chaîne sur Youtube gratuitement. Il suffit juste d’avoir un compte Google et un compte Google, ça se crée aussi gratuitement en quelques minutes. Vous y publiez régulièrement des contenus qui peuvent être vidéos ou audio. Votre chaîne Youtube permettra une bonne visibilité de vos activités. Si vous avez un blog et que vous l’accompagnez d’une chaîne Youtube, cela permet de vous faire connaître mieux car les internautes n’aiment pas tous lire. Même ceux qui ne savent pas lire peuvent vous suivre sur votre chaîne Youtube. Il y a plusieurs manières de gagner de l’argent avec une chaîne Youtube. D’abord par la publicité Google mais là, comme je l’ai souligné précédemment, il vous faut atteindre d’abord une forte audience avant d’être éligible à cette publicité. Vous pouvez faire de l’affiliation sur votre chaîne Youtube en y faisant la promotion de produits d’affiliation et en mettant le lien affilié dans la description de vos vidéos. Vous pouvez aussi publier des vidéos sponsorisées pour des entreprises. Sur votre chaîne Youtube, vous pouvez faire le lancement d’un produit vendu sur votre blog et cela vous attirera une forte clientèle.

11- Les microservices

 

Sur les sites comme 5 Euros.com, Fiverr, Upwork, Hopwork, vous pouvez vendre divers services. Allez sur ces sites et renseignez-vous sur la manière dont ils fonctionnent. Il existe aussi des tutoriels vidéo et écrits qui vous expliquent comment avoir de l’argent sur ces sites. Malheureusement, certains pays africains ne sont pas autorisés à vendre sur ces sites.

12-Les mails rémunérés

Vous êtes payés pour lire des mails. Vous vous inscrivez sur un site et vous recevez des mails à lire. Soit vous êtes rémunérés simplement pour recevoir et lire le courriel souvent de type publicitaire, soit le mail contient des liens sur lesquels il faut cliquer pour recevoir votre revenu. Les mails rémunérés ne sont pas encore implantés en Afrique, du moins je n’en connais pas encore qui fonctionne pour les pays Africains.

13- Les clics rémunérés

Des annonceurs payent des plateformes pour faire les publicités pour leur site internet, pour rendre visibles ces sites sur le Web. En cliquant sur leur site, vous recevrez donc une partie de la commission que l’annonceur aura payé à la plateforme qui diffuse son site.

14- Les sondages rémunérés

Vous remplissez des questionnaires en ligne et donnez aux entreprises des informations sur vos habitudes de consommation ou vos comportements et actions dans la vie. La rémunération pour ce job en ligne est variable en fonction des questions.

Petite mise en garde: Avant de travailler sur une plateforme, assurez-vous qu’elle fonctionne pour le pays où vous êtes.

– La liberté géographique.

L’avantage des métiers du web est que vous pouvez travailler en entreprise comme travailler de chez vous. Donc, si vous avez le diplôme, vous ‘n’êtes pas obligés de faire des demandes d’emploi. Et si vous demandez des emplois en vain, vous pouvez créer votre propre emploi sur Internet. Il suffit d’avoir du courage et une ouverture d’esprit. D’ailleurs, les gens ont déjà créé beaucoup d’activités relatives à ces métiers que vous pouvez reproduire. Et cela ne demande pas toujours un gros investissement : avec un ordinateur et une connexion internet, vous pouvez commencer. Ceux qui font déjà un métier du web sont initiés au web et ont plus de facilité que les autres à y mener n’importent quelles autres activités secondaires pouvant leur rapporter des revenus complémentaires.

Vous pouvez travailler en freelance pour des entreprises qui sont par exemple aux Etats-Unis, en Europe ou ailleurs dans le monde. Et ces opportunités-là s’offrent aux travailleurs digitaux qui peuvent faire du design, de la programmation ou qui peuvent écrire. Vous pouvez travailler partout où il y une connexion internet. C’est pourquoi ceux qui ont bâti leur fortune sur Internet se permettent de visiter le monde. Vous pouvez choisir à la maison, si vous devez travailler dans le fauteuil ou sur une chaise, au salon ou dans la chambre, dans la cour près des fleurs ou sous le préau.  Même les formations existent sur Internet. Vous n’êtes pas obligés d’aller vous assoir dans une salle de classe. Nous voyons déjà cela aujourd’hui en Côte d’Ivoire avec l’Université Virtuelle. Les étudiants, depuis leur domicile, prennent les cours et font même des devoirs qu’ils rendent pour correction, tout cela sur Internet

– La liberté de gérer son temps.

Vous vous levez à l’heure que vous voulez, vous couchez à l’heure que vous voulez.  Vous organisez votre travail selon votre disponibilité.

     – L’absence de contrainte hiérarchique

Vous n’avez pas de patron qui viendra vous crier dessus ou vous retenir à des heures indues ou vous charger de tâches qui dépassent souvent vos capacités. Toutes ces situations sont souvent stressantes mais vous êtes obligés de les subir parce que vous voulez préserver votre emploi.

– La possibilité d’augmenter ses revenus.

Vous pouvez augmenter vos revenus vous-mêmes par le travail assidu et en vous formant à de nouvelles techniques. Une même personne peut faire plusieurs des activités que j’ai énumérées plus haut. Vos revenus dépendront de votre courage dans le travail, votre perspicacité dans le choix des activités à mener et dans la manière dont vous vous y prendrez.

– Des économies en frais de déplacements quotidiens et en nourriture

Vous n’êtes plus soumis aux frais de transport pour vous rendre au travail et en revenir. Certains parents mangent au travail et donnent de l’argent pour le repas à la maison. Ce qui fait une double dépense en restauration. Mais si vous travaillez à domicile, vous ne dépensez que pour le repas de la maison. Ce qui vous fait économiser en frais de nourriture aussi.

–  Le piège du travail sans fin

Si personne ne vous fixe une heure pour travailler, vous risquez de travailler indéfiniment, ce qui risque de vous épuiser. Vous devez être disciplinés dans votre organisation pour que la volonté d’augmenter vos gains ne vous emmène pas à vous épuiser et à vous rendre malade.

Le risque d’isolement

Depuis toujours, le lieu de travail est un lieu de socialisation, de création de liens. En travaillant seul à la maison, vous risquez de vivre dans un isolement préjudiciable à votre équilibre psychologique. Ce travail en solo exigera de vous une plus grande créativité et une habileté pour continuer à échanger avec des collaborateurs sédentaires et même nouer de nouvelles relations. Ceux qui appartiennent à une communauté religieuse et qui prennent une part active à la vie de cette communauté compensent facilement cette solitude.

– L’organisation et la conscience professionnelle

Vous êtes votre propre patron, avons-nous souligné plus haut. Personne ne viendra vous donner des ordres pour que vous vous mettiez au travail ou que vous fassiez ou finissiez telle tâche dans un tel laps de temps. Pour mériter la confiance de ceux à qui vous proposez vos produits ou services, vous avez une obligation de fidélité et cela nécessite une bonne organisation et une conscience professionnelle.

– L’honnêteté

Sur internet nous savons tous qu’il y a de tout. Il y a même des vendeurs de rêve. Vous devez prouver que vous n’en êtes pas un. Vous ne devez pas user de ruse pour prétendre avoir l’approbation des internautes. J’ai suivi un blogueur pendant un temps mais je me suis rendu compte qu’il était rusé. Quand il traite un sujet sur sa chaîne Youtube, il ne dévoile pas clairement le contenu, fait beaucoup de commentaires inutiles et dirige le visiteur vers une formation payante. J’ai vite fait d’arrêter de regarder ses vidéos.

– La générosité

S’il n’existe pas vraiment de gratuité sur Internet, il faut au moins quelquefois faire preuve de générosité. En donnant des contenus qui résolvent les problèmes des gens de manière gratuite. Les gens verront vos compétences, vous suivront et vous pourrez leur vendre ensuite vos produits.

 – Le courage et la persévérance

Toutes les activités que j’ai citées plus haut ne se font avec succès que lorsqu’on y met du sien et qu’on est persévérant. Le résultat ne vient pas comme à coup de baguette magique. Il faut se former, il faut pratiquer, il faut faire des recherches de contenus et cela demande du courage et de la persévérance. Le résultat viendra au bout de l’effort. Je propose ces activités comme une solution au chômage mais je n’oublie pas que certains diplômés s’asseyent sur leur diplôme à la maison et attendent que le travail viennent les trouver là. Ils n’ont même pas le courage de chercher du travail. Ceux-là risquent de ne pas réussir non plus sur Internet car ce n’est pas un lieu où les choses vous tombent dessus.

– Les dispositions sanitaires

Je trouve important de vous alerter sur les dangers liés au travail sur Internet à long terme surtout, afin que vous preniez les mesures qu’il faut lorsque vous vous serez engagés. L’exposition constante des yeux à la lumière de l’écran d’ordinateur et du corps humain en entier aux réseaux Internet n’est pas sans effet sur la santé. Il est bon de se renseigner auprès des spécialistes afin de recevoir des conseils et prendre des mesures préventives. Je me pencherai dans un prochain article sur ce volet très important de ce sujet.

Internet contribue à la réduction du chômage puisqu’il a créé de nombreux emplois. L’Afrique a intérêt à se mettre dans le train car si plusieurs sites de travail à domicile sur Internet ne sont pas encore ouverts aux pays africains, c’est d’une part parce qu’en Afrique le e-commerce n’est pas encore rentré dans les habitudes. La clientèle est encore très faible. Que nos autorités poursuivent et nos influenceurs intensifient les campagnes de sensibilisation pour dissiper la peur d’Internet des esprits et vulgariser l’utilisation de l’ordinateur en en facilitant l’accès. L’une des solutions à mon avis pour faire accroître le nombre d’utilisateurs d’Internet est la réduction du coût de la connexion. Qu’Internet réponde vraiment au problème de chômage en Afrique pour le bonheur de tous.

 

Laisser un commentaire