COMMENT SE FAIRE DES AMIS ?

Je viens de relire un livre que j’ai lu il y a plusieurs années. A cette époque, je n’avais pas un support de partage pour faire connaître aux autres ce grand trésor. Ce livre dont j’ai parlé dans l’un de mes articles sur l’importance de la lecture, a apporté beaucoup de changements dans ma manière de gérer mes relations avec mon entourage. Et, comme je l’écrivais dans l’article précité, quel que soit le milieu où je me suis trouvé, pourvu que ce fût parmi des êtres humains, je me suis toujours bien intégré.

Ce livre s’intitule : Comment se faire des amis. Son auteur est Dale Carnegie (24 Novembre 1888  – 1er Novembre 1955), Américain, leader mondial de la formation continue. Il était spécialisé dans les entraînements à la communication, au leadership, à la vente, au management et à la prise de parole en public. Ce livre, publié pour la première fois en 1936 est traduit en 37 langues et vendu à ce jour à plus de 40 millions d’exemplaires à travers le monde.

Je me propose dans cet article de vous donner une idée  du contenu de ce bestseller et vous inviter à l’acheter et à le lire vous-même car en réalité, ce livre ne se raconte pas, il se vit.

Comment se faire des amis ?

Le titre de ce ouvrage pose déjà un problème, ou plutôt se pose déjà comme solution à un sérieux problème : celui de votre relation avec votre entourage.

  • Etes-vous de ceux qui se sentent seuls, bien que vivant au milieu des hommes ?
  • Ou de ceux qui se sentent incompris ?
  • Ou de ceux qui croient être rejetés par la société ?
  • Ou même de ceux qui voient en chacun un ennemi ? Chez nous en Côte d’Ivoire certaines personnes aiment employer  cette expression : « Les jaloux vont maigrir. » Une expression qui prouve clairement l’état de méfiance dans lequel baignent ces dernières vis-à-vis des autres. Vous vous méfiez peut-être de tous ceux qui vous entourent parce que pour vous « l’enfer, c’est les autres ? »
  • Vous êtes chefs de services ou d’entreprises et vous n’arrivez pas à vous faire suivre par vos collaborateurs ? Vous avez tout essayé. Même les menaces les plus violentes n’ont rien apporté. Et vous ne savez plus que faire ?
  • Vous êtes parents et vos enfants échappent à votre contrôle ? Votre femme ou votre mari se sentent mieux avec d’autres qu’avec vous ? Et la survie de votre foyer ne tient plus qu’à un fil ?

La solution est dans ce livre. Seule une relation d’amitié avec les autres peut vous permettre de les gagner à vous.

Je vais juste vous présenter quelques-unes des idées que j’ai retenues de ce livre. J’en ai retenues beaucoup plus:

J’ai entre mes mains l’édition de 2008, peut-être que la pagination sera un peu différente de celle que vous  aurez.

Voici quelques titres que vous pouvez voir dans le sommaire :

  • Si vous voulez récolter du miel, ne bousculez pas la ruche….
  • Que gagnez-vous à argumenter ?……
  • Ce que chacun désire…….
  • S’il vous faut corriger une faute, commencez ainsi…….
  • Comment ménager l’amour-propre de votre interlocuteur ?……
  • Comment inciter l’autre à se dépasser ?…..
  • Comment motiver ?……
  • Que faire quand vous avez tort ?……….

A la page 29, l’auteur cite un grand commerçant qui dit avoir lutté pendant un tiers de siècle avant de découvrir la vérité selon laquelle quatre-vingt-dix-neuf fois sur cent, l’être humain se juge innocent, quelle que soit l’énormité de sa faute. Avez-vous constaté cela aussi ? Et quelle disposition découle de cela pour que vous arriviez à gagner une personne à votre cause ?

A la page 41, l’auteur révèle une réalité que nous n’avons peut-être pas encore soupçonnée : C’est qu’il n’est qu’un moyen au monde d’amener une personne à accomplir une certaine action: C’est de susciter en elle le désir d’accomplir cette action. User de force ou d’intimidation ne peut être qu’une erreur ou une solution éphémère. Des exemples concrets illustrent ces pensées sur les pages qui suivent.

Aux pages 71 et 72, l’histoire d’un père, ingénieur des téléphones, dont la petite fille, âgée de trois ans refusait fermement chaque matin sa bouillie de céréale, nous enseigne  encore que, responsabiliser une personne la met dans de meilleures dispositions à exécuter une tâche. Les gronderies, les raisonnements, les caresses n’ayant rien apporté, les parents se demandaient : « comment donner à cet enfant l’envie de manger son petit déjeuner ? »

Et puisque la fillette adorait imiter sa mère, on la laissa préparer elle-même sa bouillie. Puis, le père entra dans la cuisine. La petite annonça fièrement tout en tournant la cuiller dans la casserole : « Regarde papa, c’est moi qui fais mon déjeuner ce matin ! » Elle prit deux assiettées de bouillie, sans se faire prier : C’était elle qui l’avait faite. Elle en était fière, elle se sentait importante. Elle avait agi selon sa propre initiative, elle avait manifesté sa personnalité.

A ce sujet, Dale Carnegie cite un philosophe qui a dit : « Manifester sa personnalité est pour l’homme une nécessité dominante ». Et questionne : « Alors pourquoi ne pas utiliser cette tactique en affaire ? Quand il nous vient une idée brillante, laisser croire à notre client ou à notre collaborateur qu’elle vient de lui. Il la considérera comme sienne, il en sera fier, il l’aimera. » Pages 71-72.

A la page 167, l’auteur enseigne que quand une personne dit « non » sincèrement, avec conviction, elle fait plus qu’articuler un mot de trois lettres. Tout son organisme (ses glandes, ses nerfs ses muscles) se contracte en une attitude de refus. Tout l’être est sur la défensive, tout le système neuromusculaire se met en garde contre le consentement. Au contraire, quand une personne dit « oui », son organisme prend une attitude réceptive, consentante. Par conséquent, plus nous parviendrons à conquérir de « oui » et mieux nous réussirons à mettre notre auditoire dans une humeur favorable à notre proposition.

Mais comment conquérir ce « oui » ?

La technique est proposée aux pages 168 et 169. L’auteur donne même l’exemple d’un employé de banque qui a utilisé cette technique pour éviter à sa banque la perte d’un client.

Gérants de banques, d’assurances et de toutes structures de prestation de services, vous devez lire ce livre. Vous multiplierez votre clientèle par cent au moins.

Hommes politiques, chefs de services, responsables de ressources humaines, éducateurs, gérants de centres sociaux, vous devez lire ce livre pour une meilleure collaboration du monde que vous gérez.

Jeunes filles, vous devez lire ce livre pour améliorer vos relations avec votre entourage. C’est mieux et plus efficace que les médicaments et les marabouts, pour avoir un bon mari.

Femme au foyer. En lisant ce livre, tu pourras garder ton mari pour toi seule.

Hommes mariés, vos foyers seront heureux car vous créerez l’entente entre votre épouse, vos enfants et vous.

Ce livre est un trésor. En le lisant, vous comprendrez pourquoi il est traduit en plus de 37 langues et vendu à ce jour à plus de 40 millions d’exemplaires dans le monde entier. A lui seul, il a sauvé des entreprises, des foyers, restauré des vies.

Je sais que vous vous demandez déjà où le trouver. Vous pouvez le trouver dans toutes les grandes librairies du monde. Il est aussi disponible dans les rayons du géant Amazon, sur internet, plateforme de vente mondialement connue. En cliquant sur la photo du livre ci-dessous, vous serez redirigés sur la boutique d’Amazon où vous verrez le prix et les conditions de livraison. Son prix n’est rien par rapport aux services qu’il vous rendra.

Cet article n’est pas une critique littéraire, qui a ses règles, dont la prise en compte aussi des aspects négatifs relevés dans cet ouvrage. J’ai lu un livre, il m’a fait du bien et je vous invite à le lire, c’est tout. Je ne suis pas libraire non plus. je suis certes affilié à Amazon, une de ces maisons qui vend ce livre mais vous pouvez aussi l’acheter ailleurs qu’à Amazon. Et je sais que même si ce livre ne vous ajoute pas de la valeur, au moins il ne vous en retranchera pas. Vous aurez eu au moins le mérite de vérifier si ce que j’en dis est vrai.

Comme je l’écrivais dans mon article :  » Quels livres faut-il lire? « , il faut lire de bons livres. Car en effet, il y en a de mauvais. Et de ce que vous lisez dépendra  ce que vous serez.

Lisez : Comment se faire des amis de Dale Carnegie. Vous m’en direz des nouvelles dans vos commentaires.

Si vous voulez acheter ce livre sur Internet, cliquez sur son image ci-dessous.

Offrez des vacances studieuses à vos enfants en vous inscrivant aux cours de vacances gratuits sur ce site. Cliquez ici.

Laisser un commentaire