COMMENT MOTIVER VOTRE ENFANT A LA LECTURE ? (2)

Nous poursuivons notre étude sur les conseils pour motiver votre enfant à lire. Si vous êtes de bons lecteurs et pouvez être des modèles pour votre enfant, si vous avez résolu toutes les difficultés que rencontre votre enfant en lecture et que vous avez pris l’habitude de lire avec lui, vous vous rendrez compte que votre enfant devient friand des livres. Je sais que vous ne pouvez pas toujours avoir le temps de travailler avec votre enfant. Vous pouvez étendre un peu l’intervalle de temps entre deux séances. Votre enfant est maintenant comme un véhicule qui avait besoin d’être poussé pour démarrer. Il peut maintenant aller tout seul. Mais s’il est en panne de carburant, sa course s’arrêtera. Je veux juste vous signifier que des éléments complémentaires et non des moindres sont utiles voire indispensables pour que la lecture devienne pour lui un loisir et même le loisir préféré.

PROCUREZ-LUI LES LIVRES

Nous reprochons à nos enfants de passer du temps devant la télévision. C’est d’ailleurs par là que j’ai débuté mon article précédent. J’ai réfléchi à cette question et me suis rendu compte que les enfants avaient raison d’une part. En effet, quelles que soient leur amour pour la lecture, si les enfants n’ont pas de livre, ils chercheront une autre manière de s’occuper s’ils ont fini d’étudier leurs leçons. C’est à vous les parents de trouver un cadre de lecture permanente pour eux. Je suggère que chaque famille ait une bibliothèque dans son salon. Autant aucun foyer ne se prive de télévision, que chaque foyer ait une bibliothèque. Une bibliothèque qui contient plutôt des livres que des assiettes et des verres. Et ces bibliothèques doivent être fournies en livres. Si vous avez créé l’amour de la lecture chez votre enfant, il ne voudra pas se contenter de deux ouvrages qu’il lira d’ailleurs d’un trait. Autant la télévision présente des émissions variées et des films en série pour maintenir les téléspectateurs, vous devez avoir assez de livres et une variété pour animer chez l’enfant la volonté d’aller toujours plus loin. Renouvelez constamment les livres. Ne les remplacer pas mais ajoutez-en car le livre, on peut le lire et le relire. D’ailleurs, l’enfant sera heureux de présenter à ses camarades les livres qu’il a déjà lus et en faire des commentaires. Lui-même organisera avec ses amis des séances de lecture. Ils sont très ingénieux, ces enfants ! D’ailleurs, regarder la télévision ne demande pas d’effort à l’enfant. Il suffit d’appuyer un bouton et le tour est joué. De même, que l’enfant n’ait pas trop d’effort à faire pour se procurer les livres, du moins pendant les premiers moments où vous cherchez à créer en lui la motivation. Une fois le goût installé, il sera prêt à chercher les livres là où on peut les trouver.

« Mais une bibliothèque, c’est très cher ! » Me direz-vous. C’est vrai, les livres sont chers pour certains. Mais allez à la librairie. Demandez le prix de quelques livres et considérez le prix des habits que vous achetez pour votre enfant en un an. Et Dieu seul sait combien leur garde-robe est fournie. Vous verrez que les habits sont souvent un peu plus chers que les livres. Comptez aussi les habits que vos enfants ne portent plus et qui sont destinés peut-être à la poubelle. A moins de vous rendre utiles à moins nantis en en faisant dons. Calculez. Vous verrez que c’est plus de deux bibliothèques à la poubelle ! Alors que les livres, ça ne se jette pas. C’est toujours utile. Vous ne pouvez pas remplacer les habits par des livres ! Pour que vos enfants se promènent nus, livre en main ! C’est juste vous montrer une piste de réflexion en vous faisant comprendre que le livre, dont on ne peut estimer les bénéfices, n’est pas plus cher que les autres biens que nous offrons aux enfants pourtant très facilement. Procurez des livres à vos enfants. C’est l’un des meilleurs investissements.

Comment approvisionner la bibliothèque familiale?

Tenez compte de l’âge de l’enfant. Si vous avez beaucoup d’enfants, ayez plusieurs casiers dans la bibliothèque. Que chaque casier corresponde à une fourchette d’âges. Les librairies fournissent suffisamment de livres de tous niveaux : enfants, adolescents, adultes. Et les libraires vous orienteront mieux dans le choix. Ce n’est pas en un mois, même pas en un an que vous finirez d’approvisionner votre bibliothèque familiale. Supposons que vous achetiez deux livres par mois, en un an votre bibliothèque en contiendra vingt-quatre. Comptez les livres contenus dans la bibliothèque sur cette image. Vous pouvez constituer la rangée du haut en deux ans, avec de la littérature pour enfants et pour adolescents. Que c’est génial ! Imaginez la joie de vos enfants quand ils présenteront cela à leurs camarades. Vous pouvez même associer l’enfant au choix des ouvrages que vous mettrez dans sa bibliothèque.

CONDUISEZ-LE SUR DES ESPACES DE PROMOTION DU LIVRE.

Allez avec lui à la bibliothèque.

Votre enfant a besoin de savoir que d’autres personnes s’intéressent à la lecture et que c’est donc une bonne chose de lire. Le plaisir est plus durable quand il est partagé. Il découvrira différents genres littéraires. Je suppose qu’au cours de vos séances de lecture, vous les lui aurez cités. C’est l’occasion pour lui de découvrir tout cela. Echangez quelques mots avec le libraire.  Il sera heureux de vous répondre puisque non seulement vous montrez vos intérêts pour le livre, mais vous y intéressez votre progéniture. Il trouvera plus de mots justes que vous pour motiver encore plus votre enfant. Mais ne soyez pas déçu s’il ne répond pas à votre attente. On n’est pas toujours de bonne humeur ! Vous pouvez y inscrire votre enfant pourquoi pas. C’est juste un plus. Si lire à la maison devient monotone, il pourra aller faire un tour à la « biblio ». Brandir sa carte d’accès et entrer ! Il trouvera aussi des personnes de son âge qui aiment la lecture. Je me souviens qu’à la bibliothèque municipale de Port-Bouët à Abidjan en Côte d’Ivoire, dans les années quatre-vingt-douze, nous avions un club de lecteurs où nous menions plusieurs activités. Nous invitions même de grands auteurs qui étaient heureux de partager leur amour pour la lecture et leur expérience d’écrivain. C’est à cette occasion que j’ai vu pour la première fois le célèbre auteur Jean-Marie Adiaffi. Vous ferez ainsi de votre enfant un écrivain en herbe.

Visitez les foires du livre.

Si cela est organisé dans la ville où vous êtes. Allez-y avec l’enfant. Il découvrira des auteurs et des livres. J’ai visité des stands de livres avec mon fils au Festival de culture dénommé « Nihidadé », organisé dans le mois de Novembre à Man. Mon fils en a gardé de très bons souvenirs. Les auteurs, on en voit les images sur les livres mais les voir physiquement et les toucher est merveilleux et cela permet de savoir que ce sont des êtres humains comme nous et donc, que nous pouvons faire autant qu’eux.

 

OFFREZ-LUI DES LIVRES PENDANT LES MOMENTS DE JOIE.

 

Profitez des moments de joie pour faire cadeau d’un livre à votre enfant : Pendant les fêtes, à son anniversaire, lorsqu’il est admis en classe supérieure, quand il a la moyenne trimestrielle, etc. Vous pouvez varier toutefois les cadeaux car la vie ne se limite pas aux livres. Pour ne pas aussi donner l’impression à l’enfant que vous le harcelez. Vous pouvez faire un paquet dans lequel vous glisserez un livre près des autres objets. Il faut susciter chez l’enfant l’envie de lire et non l’obliger à lire. Ce que font beaucoup de parents sans succès d’ailleurs. Même la télévision et les jeux, ne les lui interdisez pas. Avec sa bibliothèque dans la maison, bibliothèque dont il aura participé à l’approvisionnement, il fera la part des choses.

 

Essayez ! Et n’oubliez pas de m’informer lorsque votre enfant avalera plus de livres que vous !

Laissez-moi des commentaires, dites-moi juste si vous avez aimé cet article en cliquant sur le bouton « J’aime », au bas de l’article.

Offrez des vacances studieuses à vos enfants en vous inscrivant aux cours de vacances gratuits sur ce site. Cliquez ici.

4 réflexions au sujet de « COMMENT MOTIVER VOTRE ENFANT A LA LECTURE ? (2) »

Laisser un commentaire