COMMENT MOTIVER VOTRE ENFANT A LA LECTURE ? (1)


Beaucoup d’enfants de nos jours préfèrent regarder la télévision, jouer à des jeux électroniques ou s’adonner à d’autres distractions que lire un livre. Or, nous l‘avons déjà expliqué dans mon article « Lire, c’est bon », la lecture est bénéfique à plus d’un titre à tout le monde. Et il est bon  de s’y habituer dès notre jeune âge.

Comment susciter chez vos enfants le goût de la lecture ? Voici

la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans ce article. Nous terminerons notre étude dans le prochain article.

Pour motiver votre enfant à la lecture :

SUIVEZ-LE DES SES PREMIERS MOMENTS DE LECTURE

C’est le préalable. Un enfant qui ne sait pas lire n’aura pas le plaisir de lire. Il peut arriver qu’il déteste même la lecture. Lire peut être pour lui un cauchemar. C’est pourquoi il faut veiller à ce que l’enfant lise correctement les lettres-sons qui lui sont enseignées dès la classe de CP1. Pour se faire,

reprenez avec votre enfant les exercices de lecture-écriture proposés dans son livret d’exercices. Ces exercices sont variés et tous conçus pour aborder un aspect précis du processus d’apprentissage. N’en négligez pas un. Au mieux, ayez un exemplaire du livret d’exercices de l’élève avec vous à la maison et reprenez avec l’enfant les exercices. Je propose que vous vous placiez dans le rôle de répétiteur et non faire la leçon à la place du maître. Rendez-vous souvent à l’école et demandez au maître à quel niveau de la progression il est. Si à la fin de l’année votre enfant reconnait toutes les lettres-sons, sait les écrire et les lire, vous aurez remporté une victoire dans votre lutte pour la motivation de votre enfant à la lecture. Vous ferez de même lorsque l’enfant sera en classe de CP2. Dans le programme scolaire, les lettres-sons sont réparties sur le CP : CP1 et CP2. En classe, les enfants qui savent lire sont ceux qui aiment aller lire au tableau ou qui lèvent le doigt pour lire le texte du livre. C’est déjà un indice que le goût de la lecture naît en eux.

RÉSOLVEZ SES DIFFICULTÉS DE LECTURE

Si l’élève arrive en classe de CE1 sans savoir lire couramment, cherchez à déceler le problème et aidez-le à le résoudre. S’il n’a pas été bien suivi au CP et qu’il n’arrive pas à lire toutes les lettres-sons, faites des séances de révision dans ce sens avec lui. L’une des causes courantes de cette difficulté est la non reconnaissance de la gauche et de la droite. On dit qu’il a des problèmes de latéralisation. En plus aidez-le à associer les lettres et les syllabes. La formation de syllabes à avec les lettres et des mots avec les syllabes est une étape très importante de la lecture que les élèves assimilent à des rythmes très divers. Pendant les vacances, aidez votre enfant à former des syllabes, des mots, à les écrire et à les lire correctement. Veillez sur la prononciation. Des livrets de renforcement existent sur le marché. Je vous conseille d’utiliser celui que vous voyez sur ma page de documentation. Déjà au CP, lorsque les enfants lisent, apprenez-leur à respecter la ponctuation. La plupart des difficultés de compréhension d’un texte par un élève résident dans le non-respect de la ponctuation. Apprenez à l’enfant, quand il lit, à ne baisser la tonalité de sa voix que lorsqu’il rencontre un point, un point d’exclamation ou les deux points. Ainsi, sa lecture sera expressive et lui-même comprendra ce qu’il lit.

Les problèmes de lecture d’un enfant peuvent être aussi d’un ordre médical : des problèmes de vue, la dyslexie (difficulté à reconnaitre et à reproduire le langage écrit) par exemple. Dans ces cas, voyez le spécialiste.

MONTREZ  VOUS-MÊMES L’EXEMPLE.

Pour mener à bien l’éducation de nos enfants, notre propre exemple est capital. Si votre enfant vous voit souvent lire, cela suscitera en lui la volonté de lire et plus tard le plaisir de lire. Les enfants imitent beaucoup leurs parents. Ne dit-on pas souvent « tel père, tel fils » ou « telle mère telle fille » ? Cela est valable aussi pour la lecture. Si certains de nos traits biologiques sont transmis à nos enfants sans que nous ayons à intervenir, nos habitudes le sont aussi par imitation. Après avoir lu, racontez le contenu du livre à votre enfant. Dans un premier temps, lisez les livres de divers types. Je propose que vous lisiez vous-même d’abord les livres avant de les  proposerez  à vos enfants. Les titres des livres peuvent nous tromper. A défaut de lire tout le livre avant de le proposer à votre enfant, lisez la quatrième de couverture pour en avoir une idée du contenu. Lorsque votre enfant aura acquis le plaisir de lire, vous pourrez lui donner juste des conseils sur la littérature qui convient à son âge et qui est instructive pour lui.

AYEZ DES SÉANCES DE LECTURE AVEC L’ENFANT.

Invitez souvent votre enfant à des séances de lecture avec vous

Au cours de la première séance:

Montrez-lui la beauté du livre. La plupart des livres pour enfants sont illustrés et ont de belles couvertures. Faites décrire les images par l’enfant. Demandez-lui ce qu’elles révèlent pour lui. A quoi il pense en voyant ces images.

Lisez à haute voix et de manière expressive le livre. Commencez par des livres peu volumineux de sorte à lire totalement le livre choisi, au cours de la séance. Respectez la ponctuation. Changez la tonalité de votre voix selon les personnages s’il s’agit d’un dialogue. Et pendant votre lecture, veillez à ce que l’enfant vous suive effectivement.

Demandez à l’enfant si vous avez bien lu. Posez-lui quelques questions pour vérifier  qu’il  a compris le texte. Tirez ensemble des leçons si possible. Demandez-lui ce qu’il a appris de nouveau après cette lecture. Ce pourrait être de nouveaux endroits, des noms de villes ou de pays par exemple ; le fonctionnement d’un organe ; une nouvelle civilisation ; etc. Ce sera l’occasion pour vous de montrer à l’enfant toute la richesse d’un livre. Ce qu’un livre peut apporter à un lecteur. Trouvez ensemble de nouveaux mots et cherchez ensemble la définition dans le dictionnaire. Pas plus de trois mots pour ne pas surcharger l’enfant. Faites écrire  ces mots dans un carnet de notes que vous appellerez « carnet de recherche ». L’enfant sera heureux d’être devenu un « chercheur » et cela entrera dans ses habitudes avec le temps. Devant chaque mot, écrivez une définition très simplifiée. Il est préférable que ce soit l’enfant lui-même qui écrive dans ce carnet. S’il est lent, soyez patient. Avec le temps, il sera plus rapide. Employez et faites employer par l’enfant chaque mot dans une courte phrase.

Proposez-lui des livres que vous aurez lus vous-mêmes avant, demandez à l’enfant d’en choisir un qu’il devra lire et dont il rendra compte du contenu à la séance suivante. L’avantage de lire vous-mêmes le livre avant, réside dans le fait que vous pourrez savoir si le rendu que l’enfant en fait est fidèle. D’autre part, que vous aurez choisi un livre utile pour l’enfant. Ne l’oublions pas, la lecture apporte beaucoup de changements dans la vie d’une personne. Vous devez lire et faire lire de bons livres à vos enfants.

De la deuxième à la sixième séance :

Demandez à l’enfant de vous raconter l’histoire relatée dans le livre. Demandez quelle leçon il en a tirée, quels sont les nouveaux mots qu’il a trouvés et que signifient-ils.

Faites lire à haute voix le texte par l’enfant. Veillez à ce qu’il respecte la ponctuation. Cela est très important pour la compréhension du texte.

Vérifiez avec l’enfant s’il a bien résumé le livre, si les nouveaux mots sont correctement écrits, si le sens est correct et faites-les employer dans des phrases par l’enfant. Tout cela parait un peu difficile mais essayez. Vous verrez que ce sera désormais un des jeux favoris de votre enfant et il sera même pressé de lire un autre livre pour la séance suivante.Ne soyez pas avares en compliment. Beaucoup de parents n’ont pas le courage de féliciter leur enfant lorsqu’il fait des exploits mais sont prêts à le réprimander lorsque l’enfant est en erreur. Félicitez-le pour l’encourager à faire mieux.

A la fin de la séance, proposez-lui le choix d’un autre livre.

Pour les autres séances de lecture avec votre enfant, soyez créatifs. Trouvez des activités ludiques autour de la lecture et ajoutez-les à celles que vous faites déjà. Connaissant désormais les goûts de votre enfant en matière de littérature, vous pouvez l’orienter mais aussi faites-lui découvrir d’autres genres littéraires et d’autres thèmes afin qu’il ait une lecture variée.

Dans mon prochain article, je continuerai, cette fois avec des  astuces qui donneront plus de motivations à votre enfant pour la lecture.

 

 

Laisser un commentaire