LES TIC : AVANTAGES ET INCONVENIENTS

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) se définissent comme étant l’ensemble des technologies et équipements assurant le

traitement automatique, le stockage et la transmission de l’information. Si ces technologies sont avantageuses pour tout développement en général, elles ne sont pas sans inconvénient pour la santé et l’environnement.

Dans cet article, je me propose de présenter les nombreux bienfaits des TIC et aussi les dangers liés à leur utilisation afin que nos États et nous les utilisateurs, prenions les dispositions pouvant faire de ces technologies des outils de notre plein épanouissement.

LES AVANTAGES DES TIC

 Au plan de l’éducation

Les TIC favorisent les recherches, permettant ainsi aux enseignants de dispenser des enseignements de quantité. Elles permettent aux élèves aussi de se documenter en vue de meilleurs résultats en classe et aux examens. Les TIC en outre ont permis d’accélérer le déroulement des évaluations: Les compositions mais surtout les examens de fin d’année. Désormais, on peut connaître la date des examens longtemps avant, mais plus, la date de proclamation des résultats. L’acheminement des candidatures et des dossiers étant effectué via internet suivant un chronogramme bien précis et contraignant. A l’Inspection de l’Enseignement Préscolaire et Primaire de Man 1, les résultats sont déposés à l’IEPP par les Directeurs d’école sur clé USB. Ce n’est pas encore le « zéro papier » mais c’est une grande avancée.

Même les préparations écrites se font de plus en plus sur des ordinateurs par les Enseignants. Dans les administrations, les notes circulaires font place aux messages par téléphoniques portables. On gagne ainsi en temps et les services sont informés au même moment. Ce qui a pour avantage d’accélérer le travail.

Au plan de l’emploi

Le secteur de l’emploi s’est vu renforcer avec l’avènement des TIC. La téléphonie mobile a favorisé la création de nombreuses activités telles que la gestion de cabines téléphoniques, la vente de téléphones portables et accessoires. Certains techniciens en électronique se sont spécialisés dans la réparation des téléphones portables et le marché est vaste. Les agences de téléphonie mobile elles-mêmes emploient des dizaines de personnes ayant diverses qualifications : des informaticiens, des techniciens en maintenance informatique et électronique, des conseillers clientèle, des vigiles, des techniciens de surface, des gestionnaires d’entreprise etc.

La réduction progressive du prix des ordinateurs a permis la création de nombreux services informatiques qui font entre autres les saisies et impressions de textes, les photocopies, les reliures de documents. Les cybercafés s’installent aussi dans plusieurs villes, rendant ainsi service à ceux qui voudraient faire des recherches sur internet.

Les TIC ont fait naître de nouveaux métiers, dits « métiers du web ». On peut citer ceux de Community manager, architecte réseau, web master, consultant e-business, développeur multimédia, web designer, etc.

Si dans nos pays africains le blog ne rapporte pas encore suffisamment pour que l’on puisse en vivre pleinement, le métier de blogueur existe en Europe et l’on peut en vivre.

 Au plan économique

            Les TIC ont favorisé l’élargissement du marché grâce au e-commerce. On peut désormais vendre une marchandise à un Européen tout en restant en place en Afrique et cela dans un temps record. L’achat de produits électroniques lui, se fait très souvent par téléchargement et ne prend que quelques minutes.

Les services de transfert d’argent devenant plus performants tant dans le montant que dans la  sécurité des sommes d’argent à transférer, permettent aux commerçants de se déplacer sans avoir sur eux de fortes sommes d’argent. Cela est un avantage pour leur sécurité.

Les entreprises qui s’approprient les TIC  améliorent la qualité de leurs services (célérité du service à la clientèle par exemple) et aussi la qualité des produits vendus. Elles se font aussi connaître en créant des blogs pour promouvoir leurs produits. Toutes choses qui leur permet de gagner en compétitivité. La gestion des entreprises s’améliore car de plus en plus, des logiciels sont créés pour assurer une plus grande facilité du contrôle des entrées et sorties de produits et accélérer la comptabilité.

 

La création de nouvelles entreprises qui viennent s’ajouter à celles déjà existantes ne fait que donner un souffle nouveau au secteur économique.

Dans le domaine médical, environnemental, sécuritaire et même celui de la gouvernance, les TIC apportent aussi de nombreux progrès.

Tous les bienfaits des TIC ne peuvent cependant nous faire oublier les dangers liés à leur utilisation.

LES INCONVÉNIENTS DES TICS

Les déchets issus des ordinateurs et des téléphones portables constituent un danger pour les usagers et pour l’environnement. Selon des spécialistes, les matériaux qui composent les téléphones portables ont pour certains des effets polluants aussi bien pendant l’utilisation qu’après usage. Pendant l’utilisation, les ondes électromagnétiques qu’ils émettent et reçoivent menacent la santé des utilisateurs. Aussi, ces appareils contiennent des minéraux tels que le fer, l’or, le zinc, le plomb, le cuivre, etc. S’il n’y a pas de recyclage, ces ressources s’épuiseront dans un avenir très proche vue la quantité d’appareils produits chaque jour. Les antennes de relais de téléphonie mobile sont elles aussi soupçonnées de produire des ondes électromagnétiques nuisibles à la santé des riverains.

 

 

 

 

D’autres dangers sont liés à l’exploitation de ces TIC: Une forme de criminalité s’est développée avec l’avènement de l’Internet : la cybercriminalité. On y opère de plusieurs manières : les détournements de fonds, les abus de confiance, les escroqueries, la falsification de documents, le piratage, le proxénétisme, etc. La cybercriminalité est devenue un variable fléau contre lequel les nations gagneraient à mener une action collégiale vigoureuse car elle porte atteinte aux progrès économiques. Certains pays sont craints des investisseurs à cause des cybercriminels. Même la morale n’est plus facile à contrôler à cause de la liberté d’accès de tous à Internet qui vulgarise toute sorte de comportements. Certains parents redoutent l’Internet, à cause des images choquantes qu’il véhicule. Malheureusement, pendant qu’ils s’éloignent de l’Internet, leurs enfants, ceux sur qui ils fondent leurs espoirs, sont amis à ce réseau. Je donne mon observation sur ce contraste et fais des propositions dans mon article « Nos enfants et Internet », publié en Novembre dernier sur ce même blog.

QUE FAIRE ?

Les TIC sont indispensables à notre vie. Elles s’imposent d’ailleurs à nous. Je ne reviendrai pas sur leurs nombreux avantages cités plus haut. Mais vu qu’elles comportent aussi des conséquences préjudiciables à notre santé, notre sécurité et la morale, il va bien falloir trouver le juste milieu : continuer à nous en servir tout en agissant à en amoindrir, voire supprimer les effets néfastes.

Pour lutter contre les dangers des déchets électriques et électroniques, des spécialistes de l’environnement proposent que ceux-ci soient recyclés, ce qui se fait d’ailleurs dans certains pays. Je propose pour ma part, que le circuit de collecte et recyclage soit connu de la population afin que les appareils une fois utilisés, suivent ce circuit. De plus, l’on devrait être sensibilisé à l’achat des téléphones de bonne qualité, surtout ceux d’origine qui font l’objet de normalisation en ce qui concerne la quantité d’ondes électromagnétiques.

Les jeunes doivent être sensibilisés sur les nombreux métiers du web afin qu’ils mettent plutôt leur génie informatique au profit du progrès de la nation que de s’adonner à la la cybercriminalité.

Laisser un commentaire